Les effets du bonheur sur la santé

Une boite à meuh ou un film de Jim Carrey peuvent-ils avoir un impact positif sur notre santé ?

Clown

Cette femme est-elle tout simplement en train de suivre une cure thérapeutique ? - Crédits : Pexels

 

Etre heureux, c'est bon pour la santé ?

 

J'ai lu que les Grecs, les Chinois, les Indiens savaient depuis longtemps qu'une relation entre le corps et l'esprit existait, Freud lui-même (que je n'aime pas particulièrement je dois vous l'avouer) appuyait le fait que notre état d'esprit influence notre santé.

Ah, et ce bon Voltaire qui écrivait en 1761: «Je me suis mis à être un peu gai parce que cela est bon pour la santé1

Mais comment savaient-ils tout ça, eux ?

 

Pour écrire cet article, je me suis plongé dans diverses études, beaucoup appuyant le fait que le moral avait bien un impact sur la guérison ou l’immunité et d'autres, moins nombreuses toutefois, affirmant le fait que cela ne changeait rien.

 

Néanmoins, certaines de ces études partaient du principe qu'avoir un bon moral prédisposait à avoir un comportement lui aussi plus « positif » en termes de santé : moins de tabac, d'alcool et plus de sport !

Doit-on alors penser que le bonheur ne nous est pas accessible si nous buvons, fumons et si faire un footing tous les trois jours n'est pas pour nous un grand kiff ?

 

 Hahaha nous sommes si heureux hihihi hohoho
Hahaha nous sommes si heureux hihihi hohoho ! - Crédits : Pexels
 

C'est donc après avoir fait quelques tours dans le parc en bas de chez moi que je me suis remis à chercher d'autres études et là BAM ! La perle, le thésaurus, le saint Graal.

Je suis tombé sur une revue appelée Applied Psychology : Health and Well-Being2 qui regroupe plus de 160 études prouvant que les personnes heureuses ont plus de chance de vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Edward Diener, aussi appelé le Dr Bonheur, qui a regroupé ces études, affirme que les preuves que les émotions positives et le plaisir de la vie contribuent à une meilleure santé et une espérance de vie plus longue, sont plus nombreuses que les données associant l’obésité à une réduction de la longévité.

 

Je te vois toi qui, les bras en l'air, réclames quelques exemples. Ok !

 

Des chercheurs ont découvert que sourire envoie au cerveau un message positif qui provoque une baisse de production des hormones du stress et une augmentation de celles qui favorisent la bonne humeur. Une réaction qui a aussi pour vertu de ralentir le rythme cardiaque et d’abaisser la pression artérielle.

 

Autre exemple, une étude qui a suivi 5000 étudiants d’université pendant plus de 40 ans, a trouvé que ceux qui étaient les plus optimistes tendaient à vivre plus vieux et en meilleure santé que les autres.

 

Et je ne parle même pas des études sur les placebo/nocebo, ou la psychokinèse (guérison par la prière) qui elles, même s’il n'y a pas de consensus entre les experts, ont eu des résultats positifs.  

 

C'était donc prouvé scientifiquement, la claque.

Le secret d'une santé de fer et d'une longévité de centenaire était là, devant moi, il suffisait donc simplement d'être heureux !

 

Happy / Unhappy

 Donc si j'ai bien compris, il y a en a un des deux qui risque de pas être en super forme... - Crédits : Pexels

 

 Mais qu'est-ce que c'est au fait, le bonheur ?

 

Wikipédia nous dit que « Le bonheur est un état durable de plénitude, de satisfaction ou de sérénité, état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, d'où la souffrance, le stress, l'inquiétude et le trouble sont absents. Le bonheur n'est pas seulement un état passager de plaisir, de joie, il représente un état d'équilibre qui dure dans le temps ». Merci Wikipédia.

 

Le bonheur, c'est donc un équilibre, ça se construit tous les jours, c'est avant tout autre chose un travail sur soi.

Être optimiste, positif, ne pas laisser les agressions extérieures entamer notre moral, chaque pas alimente le cercle vertueux du bonheur.

 

Tiens d'ailleurs je vous conseille vivement un livre que je viens de finir, « Les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz3. Ce livre propose une sorte de code de conduite afin de s'émanciper de nos peurs et de mauvaises habitudes qui nous mettent des bâtons dans les roues dans notre quête du bonheur.

 

Pour conclure que dire ? J'ai parlé de Freud, j'ai cité Voltaire mais j'ai oublié le plus grand des philosophes en matière de bonheur qui nous dit :

 

« Prenez la vie du bon côté, riez sautez dansez chantez et vous serez un ours très bien léché »

Baloo.

 

Texte : Romain

 

PS : plus que quelques heureus pour répondre à l'enquête Que du Bonheur, viiiite !

Que du bonheur !

 

 


 

1   Lettre à l'abbé Trublet, 27 avril 1761 - Voltaire

2Applied Psychology: Health and Well-Being, International Association of Applied Psychology, March 2011, Volume 3, Issue 1. Consulté en ligne : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/aphw.2011.3.issue-1/issuetoc

3Les Quatre Accords toltèques,la voie de la liberté personnelle, Miguel Ruiz, ed.Jouvence, “Poches”, 2005.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

#quedubonheur#bonheur; #optimisme#joie