La minute saine de la quinzaine #9 : Troque ton savon contre de... l'argile

On te dévoile en exclusivité le secret pour avoir une peau parfaite (au moins) tout en faisant attention à ta santé, ton porte-monnaie et ta planète !

Mon secret beauté ? L'argile #nofilter #nomakeup #tupeuxpastest

 Mon secret beauté ? L'argile #nofilter #nomakeup #tupeuxpastest - Crédits : Pexels

 

Avant, je me lavais au savon. Mais ça, c’était avant ! Ma peau hyper sensible m’a obligée à chercher des alternatives aux gels douches pleins de détergents agressifs et de perturbateurs endocriniens que mon corps ne tolérait plus. Et voici comment j’ai découvert les vertus nettoyantes de l’argile !

 

L'argile, kézako ?

 

L’argile est une matière rocheuse sédimentaire. Réduite en poudre, elle a bien des propriétés en cosmétique ! Tout le monde connaît le fameux masque à l’argile purifiant sur le visage, à laisser poser quelques minutes sans laisser sécher. Verte, blanche, jaune rose, rouge… Plusieurs couleurs d’argile existent en fonction de sa teneur en fer, avec des propriétés légèrement différentes. Les peaux très sensibles préfèreront par exemple un masque du visage à l’argile blanche ou rose, plus douces que la verte. Mais elle n’est pas utile qu’en masque !

 

 De l'argile en savon

 

A force de chercher un produit lavant que ma peau apprécierait, je suis d’abord passée au savon de Marseille au lieu des gels douche, puis au savon saponifié à froid. Ce savon est très gras et très doux est très apprécié en slow cosmétique. Jusqu’à ce que je tombe sur la douceur ultime, qui nourrit la peau tout en préservant la flore vivant à sa surface : l’argile ! Avec ses capacités d’absorption du sébum et des impuretés, elle suffit amplement au lavage. Elle nourrit également, limite la prolifération bactérienne sans décaper la peau, a des vertus cicatrisantes...

 

La recette :

 

Je mets trois à quatre cuillères à soupe d’argile verte dans un bol et j’y ajoute de l’eau pour former une pâte un peu liquide. J’y ajoute en option une cuillère à café d’huile végétale pour nourrir (par exemple jojoba, avocat, amande douce…), et une cuillère d’aloé vera pour hydrater. Je me mouille d’abord sous la douche. Puis je me tartine de mon mélange, à l’aide de mouvements circulaires. J’attends une minute (qui peut parfois être longue l’hiver quand il fait froid !).

Pour passer le temps tu peux penser à ton petit dej d’après, faire des squats, réveiller tes cordes vocales sur le dernier refrain de Lady Gaga, ce que tu veux tant que tu es seul-e !

Ensuite je rince, et voilà ! Certaines personnes ne jurent que par le lavage au rhassoul (ou ghassoul), selon le même principe.

 

Rodrigo sous la douche

 Une recette testée et approuvée par Rodrigo... - Crédits : Pixabay

 

Un point sur la flore bactérienne

 

La flore bactérienne est l’ensemble des bactéries ayant élu domicile sur et dans ton corps. On parle beaucoup de la flore intestinale et de tout ce que ces micro invités font pour notre santé. Et bien c’est pareil pour la peau ! Les micro-organismes ayant élu résidence sur le long terme à la surface de notre peau sont en général non pathogènes. Bactéries, levures et autres occupent ainsi déjà la surface, empêchant d’autres micro-organismes, pouvant être plus problématiques, de s’y installer. Les lavages répétés avec des produits agressifs peuvent enlever ce film protecteur, la peau devient alors plus fragile aux possibles microbes pathogènes et aux agressions de l’environnement (pollution, cosmétiques chimiques...). D’où l’intérêt d’être doux avec sa peau !

 

Alors, as-tu envie toi aussi d’éco-orgasmer ta flore cutanée avec de l’argile ?

 

Texte : Marion

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

argilesantélavagesoinsavonfragiledoux