La minute saine de la quinzaine #10 : 5 astuces naturelles pour lutter contre le rhume

L'hiver approche et avec lui le froid et toutes les joyeusetés qui vont avec. Pour éviter de sortir les paquets de mouchoir au prochain coup de vent, voici quelques astuces simples et naturelles !

Scoop du jour ! Ned Stark nous avait prévenu : l’hiver est maintenant là ! Et pour lutter contre l’envahisseur microbien, on te donne 5 astuces naturelles.

winter-is-here-79997.jpg
Il nous avait mis en garde dès la première saison, quel visionnaire !

 

Numéro 1 : prévenir

 

Oui, mieux vaut prévenir que guérir ! Mais en pratique comment faire ? La meilleure des préventions, c’est encore et toujours l’alimentation. Adopte une alimentation équilibrée, variée, de saison et si possible bio. Heureusement, Générations Cobayes a de quoi éco-orgasmer ton assiette : si tu n’as pas téléchargé ton e-book spécial recettes pour pécho, n’hésite pas à consulter la série d’articles “Dans mon placard” pour savoir quoi cuisiner avec de bons fruits et légumes, des ingrédients salés et sucrés ! Achète en priorité de saison, directement au producteur, ou les fruits et légumes en provenance de France dans ton supermarché. Limiter les produits laitiers, les viandes rouges, et les aliments industriels raffinés te permettront d’être en meilleure santé et de mieux lutter contre l’envahisseur microbien !
Et pourquoi ne pas booster ton immunité ? L’extrait de pépin de pamplemousse est un antibiotique naturel, l’acérola et les agrumes sont de bonnes sources de vitamine C, une petite cure de magnésium peut également donner un coup de fouet à ton organisme.
En dehors de l’alimentation, écharpes, bonnets et gants sont les meilleurs alliés anti coup de froid ! Il ne faut surtout pas hésiter à bien se couvrir.

Numéro 2 : Laisser infuser

Fatigue, frilosité, gorge qui gratte, il serait temps de te faire une petite décoction de ronces de mûrier ! Sinon, une infusion de romarin ou de thym te réchauffera bien et permettra de stimuler le foie, ainsi que l’extrait d’artichaut par exemple.

 

Numéro 3 : quelques huiles essentielles...

 

Tu sens le début d’un rhume pointer le bout de son nez ? Hop, quelques gouttes d’huile essentielle de Niaouli sur un mouchoir, à respirer tout au long de la journée.
Les huiles essentielles peuvent également être utilisées par voie interne. Les “Gouttes aux essences” sont une synergie de plusieurs huiles essentielles, à diluer dans un verre d’eau avant chaque repas pour lutter contre la rhinopharyngite.
L’huile essentielle d’eucalyptus en diffusion, en plus d’apporter une odeur agréable et d’assainir la pièce, t’aidera à retrouver une respiration plus facile.
Attention cependant : la plupart des huiles essentielles sont contre-indiquées en cas de grossesse et pour les enfants en bas âge. Renseigne-toi bien avant !

 

Numéro 4 : il faut que tu respires !

 

Les inhalations sont un bon moyen de dégager des voies respiratoires encombrées. Pour cela, les huiles essentielles de pin sylvestre, ravintsara, eucalyptus radiata ou niaouli (encore elle !) seront très utiles. En synergie ou seules, verse trois à quatre gouttes dans une cuillère à soupe de miel ou de sirop d’agave au fond d’un bol par exemple. Verse par dessus de l’eau bouillante, place toi au dessus la tête recouverte d’une serviette et respire par le nez et la bouche pendant 5 minutes. A éviter avant de sortir de chez soi car la chaleur peut rendre les muqueuses respiratoires plus sensibles ! L’autre option est de verser quelques gouttes sur un mouchoir à respirer, c’est “l’inhalation sèche”.

 

Numéro 5 : écouter mémé !


Passons à mon remède de grand mère préféré : le grog ! Si le grog ne soigne pas à proprement dit, il soulage. Il va aider à fluidifier le mucus en hydratant, et faire transpirer, ce qui aide à “évacuer le mal” d’après ta mamie. À consommer avec modération car il contient de l’alcool, mais pourquoi se priver de son effet réconfortant de temps à autre ? Donc aujourd’hui, en exclusivité, je te livre ma recette :
  • Verser le contenu d’un bouchon de bouteille de rhum ambré au fond d’une grande tasse ;
  • Ajouter le jus d’un demi citron et une cuillère (ou plus suivant ton goût) de sirop d’agave (ou de miel) ;
  • Remplir avec de l’eau bouillante ou, pour plus d’efficacité, une infusion bouillante de romarin ou autre plante anti-rhume (combinaison avec l’astuce numéro 2, t’as vu !).
  • Déguster au chaud sous un plaid, bien emmitouflé.e de la tête aux pieds (ceci est l’étape la plus importante).
 

Rhume

L’hiver à la rédac avant cet article - Crédits : Pixabay

Pour finir...

 

Tous les produits naturels cités ici peuvent se trouver en pharmacie-herboristerie, en magasins bio ou sur internet (attention tout de même à leur qualité).  Dans tous les cas, si le rhume est déclaré : se reposer et rester au chaud en dégustant de bons bouillons de légumes et en buvant beaucoup d'eau, armé de tout cet attirail d’infusions, grogs et huiles essentielles est le meilleur moyen de soulager le rhume. N’hésite pas à consulter un médecin si les symptômes persistent ou s’aggravent, et en cas de fièvre haute et prolongée !

 

Article : Marion

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer