Cobayes Squad #4 - Dans le biberon de Greg Romano

Oui, Greg Romano boit du jus d'orange dans un biberon en plastique. Non, ça n'est pas pas bon pour sa santé. Oui, tu vas découvrir pourquoi en cliquant ici.

 

 

Un grand merci à Greg Romano
https://www.youtube.com/user/koidricolor
http://www.gregromano.fr/

Abonne toi pour encore plus de Cobayes Squad :
https://www.youtube.com/user/appeljeu...

Écrit et réalisé par Léo Blandino
Avec Sarah Grosjean et Jean-Baptiste Pigneur
Image et montage : Simon Clavié et Mélanie Fernandes
Son : Léo Belda
Musique : Distoche

 

Un immense merci aux associations France Nature Environnement, Générations Futures, et le Réseau Environnement Santé pour leurs conseils avisés sur cet épisode !

 

   

 

Merci aussi à nos partenaires pour leur soutien sans qui la websérie n'aurait pas vue le jour :  la Fondation Léa Nature Jardin Bio, ainsi que European Environment and Health Initiative (EEHI)

 

 

 

Bravo et merci à Gobi et Qwetch qui développent des solutions bonnes pour nous et pour la planète !

 

 

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN

 


Les perturbateurs endocriniens...?

 

Les perturbateurs endocriniens (PE) sont des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle étrangères à l’organisme. Elles peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien et induire des effets néfastes sur l’organisme d’un individu ou sur ses descendants (OMS, 2002).

 

L’eau et l’alimentation (migration de substances depuis l’emballage, contamination des sols de cultures, résidus hormonaux dans la viande), mais également l’air et les cosmétiques, sont les principales sources d’exposition aux Perturbateurs Endocriniens (Afsset, 2006; Inserm, 2008).

 

 

Le système endocrinien, c’est quoi ?

Endocrinien, c’est un terme médical synonyme de “hormonal”.

Le système endocrinien a dans l'organisme une fonction de régulation du métabolisme, de la croissance et de la fonction sexuelle (→ appareil génital) (encyclopédie Larousse)

 

Il est composé des glandes endocrines, qui sécrètent des hormones. Il existe plusieurs glandes endocrines dans le corps humain, qu’on ta résumé dans un petit schéma ci-dessous :

 

 

Et pour tout savoir sur le système endocrinien, on t’a fait un super article ici !

 

Le bisphenol A

 

C'est un composé chimique de synthèse utilisé dans la fabrication industrielle des plastiques. Il permet de préserver le goût des aliments et d'éviter la contamination microbiologique. On en trouve dans beaucoup de domaines : câbles, récipients alimentaires ou non, appareils électroménagers, encres d'imprimerie, intérieur de certaines boîtes de conserve et canettes, dans les plastiques durs et transparents.

 

C’est quoi le problème ?

 

Des effets sont suspectés chez les humains, notamment sur la reproduction (baisse de la fertilité) et sur les pathologies cardiovasculaires. Les femmes enceintes, les enfants et les nourrissons sont les plus sensibles au bisphénol A.

De nombreux effets ont été observés sur des animaux (effets thyroïdiens, sur l'intestin, sur le système immunitaire,..), mais il n'est pas certain que les effets soient les mêmes chez les humains.

 

Pour en savoir plus : http://www.generationscobayes.org/je-minforme/les-perturbateurs-endocriniens/3-le-bisphenol-bpa

 

 

les PHTALATES

 

Les phtalates sont une classe de substances chimiques utilisées pour la fabrication de plastifiants tels que le PVC (polychlorure de vinyle). Ils ont pour particularité d’apporter une certaine souplesse aux plastiques. On les retrouve dans des produits aussi divers que les peintures, les encres, les fragrances et parfums synthétiques (produits ménagers, cosmétiques, produits de soins corporels), les médicaments, les dispositifs médicaux (ex : poches et tubulures de perfusion), les emballages alimentaires, les jouets, le matériel scolaire (trousses, cahiers etc.), les revêtements de sols, les rideaux de douche, les câbles électriques… Les phtalates sont donc très répandus dans l’environnement et la population y est régulièrement exposée.

 

C'est quoi le problème ?

 

Les effets suspectés chez l'Homme se situent au niveau de l'appareil reproducteur, mais aussi du développement du fœtus et du nouveau-né. Certains phtalates sont classés comme nocifs et donc soumis à des restrictions, mais ils représentent une famille importante de composés chimiques. On remplace donc souvent un phtalate dont la toxicité est avérée par un autre phtalate encore peu connu.

 

Pour en savoir plus : http://www.generationscobayes.org/je-minforme/les-perturbateurs-endocriniens/4-les-phtalates

 

 

Des phtalates dans les sextoys ?


Et oui !
Les phtalates sont à ce point toxiques que la Commission européenne les a interdits depuis 2005 dans les jouets et objets de puéricultrices (au-delà d’un seuil toléré de 0,1%, même si pour les perturbateurs endocriniens, ça n’est pas forcément la dose qui fait le poison). Mais les phtalates ne sont pas interdits dans les sextoys, malgré un rapport de 2006 de Greenpeace sur la question qui interpellait la commission européenne. Plus d’infos dans cet article !

 

 


 

SOURCES

 

http://reseau-environnement-sante.fr/wp-content/uploads/2012/04/RISQUES-LIES-AUX-PHTALATES.pdf

http://www.inrs.fr/inrs/recherche/etudes-publications-communications/doc/publication.html?refINRS=B.4/2.164/P2015-005

http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%205010